Nous avons besoin d’une loi sur le climat!

Grève et manifestation étudiante pour le climat
18 février 2019
Appel de candidatures du SAR 2019
19 février 2019

Le 18 décembre dernier, le Pacte pour la transition a présenté à tous les Québécois(e)s et au gouvernement du Québec un projet de loi intitulé «Loi visant à assurer le respect des obligations climatiques du Québec» dans un esprit de bonne volonté.

Au nom des jeunes engagé(e)s en environnement au Québec, ENvironnement JEUnesse a signifié son appui au projet de loi dans une lettre adressée au premier ministre, François Legault, le 12 février dernier.

En résumé, le projet de loi prévoit que «tout projet de loi, de règlement, de décret ou d’arrêté ministériel, de même que tout projet d’acte administratif, tel un projet d’orientation, de politique, de plan ou de stratégie, qui est soumis au Conseil exécutif, au Conseil du trésor, à un comité ministériel ou à un ministre, ne peut faire l’objet d’une recommandation ou d’une décision que s’il est compatible avec l’atteinte des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre [article 4]».

L’importance qu’accordent les jeunes à la lutte contre les changements climatiques a été mise en évidence à de nombreuses reprises, que ce soit par la publication d’une série de recommandations en novembre dernier ou encore par la mobilisation récente du collectif La planète s’invite à l’Université.

En signant le Pacte pour la transition, quelque 260 000 signataires de tous âges ont demandé aux gouvernements «d’adopter les lois et les actions forçant le respect de nos engagements climatiques». Lors du discours inaugural du premier ministre du Québec le 28 novembre 2018, François Legault a reconnu «l’urgence d’agir», déclarant:

«Je ne peux ignorer ce défi de l’urgence climatique et continuer de regarder mes deux fils dans les yeux.»

Nous savons tou(te)s que les mots ne suffisent plus. Nous avons besoin de courage politique. C’est pourquoi ENvironnement JEUnesse demande au gouvernement du Québec de passer de la parole aux actes et de soumettre le projet de loi sur le climat aux débats parlementaires en vue d’une adoption rapide.

Pour lire notre lettre Pour lire le projet de loi Pour écrire à vos élu(e)s