Le CPE.BC des lutins: une mobilisation efficace

Près de 12 tonnes de piles récupérées en milieu scolaire !
8 janvier 2019
Vers une alimentation plus durable au Cégep Garneau
18 janvier 2019

Le CPE.BC des lutins, situé à Chicoutimi, fait partie des 29 nouveaux établissements qui ont rejoint la cohorte 2018-2019 du programme CPE durable. Il est actuellement en démarche pour obtenir le niveau démarrage de la certification. Le centre de la petite enfance est le premier représentant de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à s’engager dans la démarche. Fait inusité : le CPE.BC des lutins est une coopérative de solidarité.

Comptant deux installations, le CPE souhaite adopter de meilleures pratiques de gestion durable et mettre en place une série de mesures afin de sensibiliser les enfants et sa communauté au développement durable, tout en réduisant son empreinte environnementale.

En quelques mois, ce nouveau membre a réussi à implanter plusieurs actions mobilisatrices et engagées.

Un lancement pour mobiliser son équipe

Le CPE.BC des lutins a bien compris que le succès de sa démarche durable passait par la mobilisation de toute son équipe au projet. Les membres du comité de développement durable fraichement constitué ont pris l’initiative d’organiser une soirée de lancement officielle de la démarche CPE durable afin de faire participer tous les employé(e)s de l’organisation dans le virage entrepris. Lors de cet événement, les employé(e)s ont pu assister à une conférence sur le développement durable et la saine gestion des matières résiduelles donnée par l’organisme EURÊKO!

Le lancement, sous la formule 5 à 7, mettait également à l’honneur les produits régionaux. Le comité a invité les employé(e)s à faire un remue-méninges sur les efforts que chacun(e) pourrait faire quotidiennement au travail afin de faire des changements favorables pour l’environnement. Plusieurs idées sont ressorties de cet exercice et plusieurs actions ont d’ores et déjà été implantées telles que l’utilisation de plats réutilisables à l’épicerie, l’utilisation de serviettes à mains au lieu du papier brun, l’utilisation de tasses à café recyclables et la fin de l’utilisation des machines à café à capsules. L’effet mobilisateur a été au rendez-vous puisque les employé(e)s sont ressorti(e)s encore plus motivé(e)s que jamais. La soirée s’est terminée par une « prière » amusante qui mettait l’accent sur la responsabilité de chacun(e) envers l’environnement.

La région en valeur avec les « Petits ambassadeurs de saveurs »

De plus, le CPE.BC des lutins s’est joint à « Zone Boréale », un projet qui vise à définir et à démarquer la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean par son identité nordique, notamment à travers la culture culinaire. Les deux installations du CPE ainsi que certains des services de garde en milieu familial ont été accrédités « Petits ambassadeur(drice)s de saveurs ». Cette accréditation permet aux services de garde éducatifs de se distinguer par la mise en valeur et l’intégration des produits typiques de la région dans les menus, de sensibiliser et d’éduquer les enfants à la provenance des aliments et des artisan(e)s du milieu en privilégiant l’alimentation durable.

Tout est mis en œuvre pour offrir et faire découvrir aux jeunes des aliments locaux et variés dans l’assiette comme lors d’activités de jardinage, de cueillette ou de cuisine. Chaque action se veut gourmande, éducative, créative et stimulante, en plus d’être toujours teintée du terroir boréal propre à la région.

Des « écomarches » pour sensibiliser les enfants et le personnel

Enfin, le CPE a également fait participer tous les enfants des deux installations et plusieurs enfants des services de garde en milieu familial à des « écomarches ». Le concept très simple consiste à inviter les enfants et leurs éducatrices à ramasser, lors de ballades, les déchets qui peuvent se trouver par terre avec des gants et des sacs de récupération. Cette activité permet de les sensibiliser à la pollution dans les parcs avoisinants. Suite à l’initiation de ce concept, plusieurs services de garde et certains groupes des CPE reproduisent l’activité régulièrement. Il y a même des employé(e)s du bureau coordonnateur qui font des « écomarches » sur leur heure de dîner de manière régulière.

Pour en savoir plus

Pour rejoindre la communauté CPE durable