Un jardin collectif au Collège de Rosemont

La mascarade de la COP25
22 décembre 2019

Le Collège de Rosemont, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence pour l’année 2018-2019, se démarque au niveau de son projet de jardin collectif pour une deuxième saison réussie. Ce projet de verdissement des espaces minéralisés encourage le bénévolat dans la communauté, démocratise l’agriculture urbaine pour tous les goûts par sa composition de végétaux variés, et offre de nombreuses activités de transmission des savoirs ainsi que de contact avec la nature.

Une promotion du bénévolat

De nombreux·euses membres de la communauté collégiale sont impliqué·e·s dans ce projet collectif. En effet, un comité bénévole rassemble une vingtaine d’étudiant·e·s et une dizaine d’employé·e·s. Les bénévoles s’occupent non seulement de l’entretien régulier du jardin, mais décident aussi des orientations que prendra le projet, en choisissant les plantes qui seront cultivées ainsi que des activités offertes à la communauté. Ce projet porté par la communauté et pour la communauté peut réellement être qualifié de jardin collectif!

Des plantes maraîchères, médicinales et aromatiques

Le jardin vise la démocratisation de la production maraîchère et de l’herboristerie, des fonctions distinctes de l’agriculture urbaine, mais complémentaires. La moitié de l’espace est dédié à la culture de plantes maraîchères traditionnelles, comme des tomates, des concombres, des courgettes ou encore des poivrons, tandis que l’autre moitié est consacrée à la production de plantes médicinales d’origine chinoise, occidentale ou indigène, en partenariat avec le département d’acupuncture.

Pour rejoindre ces deux champs d’agriculture urbaine, des plantes aromatiques, comme du basilic, du persil, de la sauge et de la ciboulette sont cultivées dans un espace central. L’aménagement varié du jardin encourage le contact avec la nature et permet de tisser des liens entre l’environnement, la santé et l’alimentation.

Une transmission des connaissances

Plusieurs activités sont organisées autour du jardin pour encourager une transmission des connaissances en jardinage urbain. Par exemple, des ateliers portant sur les connaissances de base en herboristerie sont offerts. Des cueillettes de plantes médicinales accompagnent aussi des ateliers de transformation des plantes pour en faire des teintures, des onguents ou des huiles. Chaque espèce de plante dispose d’une affichette informative mettant de l’avant ses propriétés positives sur la santé. Les activités ne s’arrêtent pas qu’au jardin, certaines sont même planifiées autour des propriétés médicinales des plantes poussant naturellement partout sur le campus!

Un projet qui grandit

Le projet ne cesse de se développer et suscite énormément d’enthousiasme au sein de la communauté collégiale. L’excavation d’une étendue gazonnée est prévue afin d’agrandir l’espace dédié au jardin, et de nombreuses idées novatrices sont exprimées par le comité bénévole.

Ce projet reste un énorme succès et continuera sans aucun doute de grandir… ou pousser!

Pour en savoir plus