Un déménagement écoresponsable, c’est possible!

27 août 2019
Poste d’agent·e de communication (stage)
7 août 2019
Le réseau Cégep Vert du Québec s’engage pour la planète
5 septembre 2019

Déménager n’a pas à rimer avec montagne de déchets! En août 2019, l’équipe d’ENvironnement JEUnesse a déménagé dans l’arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie. L’organisme d’éducation relative à l’environnement en a profité pour mettre en place quelques mesures visant à rendre le processus le plus écoresponsable possible.

Une planification rigoureuse

En amont du déménagement, l’équipe a réalisé un exercice de désencombrement de son bureau afin de ne conserver que ce dont elle avait besoin et ainsi limiter les impacts du transport des articles superflus. Ceux-ci ont d’ailleurs été donnés à des organismes communautaires en environnement et à Renaissance. De plus, dans le but de réaliser un déménagement zéro déchet, l’utilisation de bacs robustes durables plutôt que des boites de carton a été privilégiée. ENvironnement JEUnesse a ainsi opté pour l’entreprise PolarBox, basée à Montréal. L’organisme a considéré collaborer avec une entreprise de déménagement qui opère à vélo, mais l’option a dû être écartée en raison du dénivelé trop important du trajet.

La réduction à la source et la réutilisation au coeur du processus

Dans les nouveaux locaux, l’équipe a choisi de donner une seconde vie aux anciens bureaux en les juxtaposant pour créer la table de réunion. Les filières beiges ont été conservées malgré leur âge. Bien qu’elles ne sont pas très tendance, elles demeurent utiles pour le rangement. Le fait de les garder évite à l’équipe succomber à la tentation du neuf, souvent synonyme de surconsommation.

La planification en amont du jour J aura permis d’alléger la quantité de matières résiduelles générées par le déménagement. Enfin, dans le but d’évaluer les besoins matériels, ENvironnement JEUnesse a choisi de ne pas se procurer de matériel allant au-delà du minimum pour fonctionner. Par exemple, aucune décoration n’a été achetée avant le déménagement. Cette stratégie permettra à l’équipe de prendre le temps de trouver du matériel récupéré ou donné.

Les chaises de travail et de réunion que l’équipe a dénichées sont des restants d’inventaire ou des invendus en raison de défauts mineurs. Ces alternatives à l’achat de mobilier dans des grands magasins sont à la fois plus écoresponsables et moins chères… mais tout aussi (sinon plus) confortables!

Limiter les achats de produits neufs

Peu de nouveau matériel a été acheté. D’une part, ENvironnement JEUnesse s’est procuré des tables de travail individuelles qui permettent les positions assise et debout afin de privilégier le confort des membres de l’équipe. Aucun modèle usagé n’a été trouvé pour ce type de table. Celles qui ont été choisies fonctionnent simplement: leur hauteur s’ajuste à l’aide d’une manivelle… ce qui ne requiert aucune autre énergie que celle des humains. D’autre part, l’équipe a mis la main sur une machine à café pour ses cafés biologiques et équitables au bureau. Le choix s’est arrêté sur un modèle avec un filtre réutilisable et une carafe en acier inoxydable pratiquement incassable.

De bonnes habitudes à conserver

Les membres de l’équipe ont pris le temps de se préparer un diner et des collations véganes afin de ne pas déroger des bonnes habitudes! De plus, chaque personne a pensé à amener sa gourde avec elle, de sorte qu’aucune bouteille en plastique n’a passé le pas de la porte des nouveaux locaux! En somme, ENvironnement JEUnesse a fait la démonstration que toute entreprise est en mesure de mener des opérations d’envergure telles qu’un déménagement dans le respect de l’environnement… si le tout est planifié en amont de façon rigoureuse. Chez ENvironnement JEUnesse, chaque geste compte!

Pour nos coordonnées