Présentation

Alors que la planète s’est déjà réchauffée d’un degré par rapport aux niveaux pré-industriels, que les scientifiques nous disent qu’il reste 11 ans pour changer de cap et que les gouvernements privilégient une politique des petits pas en matière de climat depuis trop longtemps, l’urgence d’agir face aux changements climatiques se fait sentir plus que jamais.

Les initiatives, tant locales que nationales, se multiplient, dont un bon nombre menées par des jeunes préoccupé(e)s par leur avenir. ENvironnement JEUnesse joue d’ailleurs un rôle de leader dans la lutte aux changements climatiques, notamment grâce à une longue série de participations aux négociations internationales sur le climat depuis le début des années 2000 et durant lesquelles l’organisme porte la voix des jeunes du Québec auprès des décideur·euse·s.

À l’hiver 2019, ENvironnement JEUnesse a lancé le programme Jeunes leaders pour l’environnement afin de former une relève de dix (10) ambassadeur·drice·s pour le climat, âgé·e·s de 16 à 35 ans, à même d’offrir des conférences auprès de publics variés et de contribuer à la mobilisation des jeunes sur les questions climatiques.

Le dévoilement des ambassadeur·drice·s retenu·e·s pour la première cohorte se fera à l’occasion de l’assemblée générale annuelle d’ENvironnement JEUnesse le 3 juin 2019 à Montréal.

S'inscrire à l'AGA

Objectifs du programme

Au terme des trois (3) ans du programme, Jeunes leaders pour l’environnement permettra de:

  • Sensibiliser 1000 jeunes à travers des activités et des conférences sur les changements climatiques dans les écoles, cégeps et universités dans plusieurs régions du Québec;
  • Outiller 100 jeunes par un accompagnement et un mentorat, notamment par le biais d’ateliers et de formations pour acquérir des expériences pratiques;
  • Inciter 30 jeunes leaders âgé·e·s à agir dans leur communauté, auprès du grand public ou à l’international, en concrétisant un projet collectif avec un budget de 5000$ et en ayant la possibilité de participer à une conférence internationale sur les changements climatiques*.

*Parmi les jeunes sélectionné·e·s, deux (2) à cinq (5) d’entre eux et elles auront la chance de représenter les jeunes du Québec lors de la 25e conférence des parties (CdP-25) au Chili du 2 au 13 décembre 2019.

Partenaire

Caisse de dépôt et placement du Québec


La Caisse de dépôt et placement du Québec est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Il s’agit de l’un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada. Pour obtenir plus de renseignements, visitez le le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

Historique

Avec plus d’une quinzaine d’années d’implication dans les négociations climatiques internationales, ENvironnement JEUnesse s’est positionné comme un acteur incontournable pour la mobilisation des jeunes en matière de climat au Québec et dans la Francophonie.

En collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), un organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), l’organisme a coordonné la rédaction et la diffusion de plus de 160 articles touchant à divers enjeux liés changements climatiques, dont les négociations internationales, le rôle de la jeunesse, l’agriculture, l’éducation, l’égalité entre les sexes et les genres, la politique environnementale au Québec et au Canada et la mobilité durable.

ENvironnement JEUnesse a également porté la voix des jeunes sur les questions climatiques par une participation à de nombreuses consultations publiques, notamment celles sur le plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques en 2012 et les consultations particulières et auditions publiques sur la cible de réduction d’émissions de gaz à effet de serre en 2015. L’organisme présente aussi les revendications des jeunes par la rédaction de lettre aux décideur·euse·s et par la publication de rapports sur sa participation aux négociations climatiques.

Consulter nos rapports et mémoires