Le CPE Joli-Cœur réduit les plastiques

21 août 2017
Stickers "2 roues, 4 saisons" aplliqué sur un vélo.
Complètement vélo au Collège Montmorency
21 août 2017
Lancement de la 2e édition du concours de recyclage de piles
29 août 2017

Afin d’améliorer la qualité de ses services éducatifs, le CPE Joli-Cœur a entrepris de réduire le plastique de ses locaux et de créer un milieu de vie qui favorise l’éveil à la nature et les apprentissages expérientiels.

Du matériel ouvert et polyvalent

Il y a bientôt 5 ans, le CPE Joli-Cœur, situé dans le croissant de la MRC de la Jacques-Cartier, s’est engagé dans une démarche d’amélioration continue notamment avec le programme Cap qualité pour rehausser la qualité des services éducatifs. Les bienfaits de cette démarche ont été notables non seulement pour la structuration des lieux, mais aussi pour la pratique éducative. Au fil des années, Le CPE a intégré des repères de qualité spécifiquement pour le mobilier et pour le matériel mis à la disposition des enfants. Il a également entrepris de réduire le plastique.

L’objectif était non seulement d’opter pour un approvisionnement davantage écoresponsable, mais aussi de rehausser le potentiel d’expérimentations et d’apprentissages des enfants. Plusieurs jouets en plastique dits « à usage unique » ont donc été éliminés comme les garages, les maisonnettes, les châteaux et bien d’autres accessoires de jeu. Le CPE en a aussi profité pour retirer le matériel stéréotypé et le matériel qui incite à la consommation.

Il s’agissait alors d’un bon momentum pour bonifier l’inventaire de jeu en optant davantage pour du matériel ouvert et polyvalent, naturel, simple, brut et durable :

  • Blocs en bois de formes et dimensions différentes ;
  • Rondins et billots de bois ;
  • Anneaux et gougeons de bois ;
  • Collections de coquillages, de galets, de gemmes, etc. ;
  • Échantillons de tissus ;
  • Contenants et bols en bois de différentes dimensions ;
  • Boules de roseaux ;
  • Cylindres de matières variées ;
  • Etc.

Une démarche pédagogique innovante

Le matériel ouvert et polyvalent permet plus spécifiquement l’émergence de différents processus de la pensée comme équilibrer, inventer, créer, résoudre des problèmes, établir des liens, etc. Il stimule la créativité, la mise en œuvre de l’imagination et la réalisation de projets plus étoffés. Ce type de matériel amène aussi une plus grande richesse d’expérimentations et d’apprentissages. Il sollicite différentes compétences et habiletés.

Les blocs de bois, par exemple, vont favoriser la production d’enceintes et d’espace clos, de ponts, de structures verticales et horizontales, etc. pour lesquels bien des concepts sont explorés (sériation, équilibre, association, etc.). Le matériel de tri, comme les coquillages, les cailloux, galets et les anneaux de bois permettent quant à eux le développement d’habiletés logico-mathématiques telles que l’expression de quantité, de classification, d’ordre de grandeur ou de nombre. Ils permettent aussi aux enfants d’expérimenter des concepts de nature scientifique tels que la densité, le poids, etc.

Les bacs en plastique de rangements ont fait place progressivement à des paniers de rotin/osier et des contenants de bois. Cette façon plus esthétique de présenter le matériel de jeu aux enfants est plus attrayante et invitante.

Place à la nature

Dans cette démarche, une place prépondérante a aussi été accordée aux éléments de la nature (plante, nid d’oiseau, nid d’abeille, bois de castor, bois troué par un pic, etc.). Les enfants ont ainsi l’occasion de s’éveiller à la nature et au monde qui les entoure.« C’est via l’écolittératie que nous amenons l’enfant à développer sa sensibilité à l’égard de la nature », confie Mme Isabelle Dubé, superviseure pédagogique.

L’approche pédagogique a aussi amené le CPE à repenser ses environnements de jeu extérieurs. Le CPE a profité des projets de réaménagement de la cour pour intégrer des éléments organiques et végétalisés pour remplacer le plastique : surfaces naturelles de paillis, bois, sable, gazon, poussière de pierre, etc., rondins de bois, troncs d’arbre, gros rochers, plantations, etc. Les deux nouvelles installations ne possèdent même pas de module de jeu ! Les enfants peuvent ainsi s’éveiller à la nature et au monde qui les entoure (exploration des zones naturelles environnantes comme la forêt, le marais, la rivière, séances de land art, etc.).

Malgré le chemin accompli, Mme Dubé souligne qu’il s’agit d’une démarche en constante progression. Le CPE poursuit son appropriation et continue de s’inspirer de nouveaux repères de qualité. « C’est une démarche d’équipe qui requiert beaucoup d’investissement, de travail de co-réflexion, d’ajustements et de changements de pratique. Le CPE Joli-Cœur est déterminé à devenir un CPE écoresponsable et un acteur de changement en soutenant l’intégration de pratiques durables auprès de l’ensemble de ses acteurs. Nous souhaitons poursuivre nos initiatives pour faire encore un pas de plus vers la qualité », s’enthousiasme-t-elle.

Le CPE est en démarche pour obtenir le Niveau Démarrage de la certification CPE durable.

Pour rejoindre la communauté CPE durable