Porteur d’espoir 2019: Rodrigue Turgeon est récompensé!

Offre d’emploi : Chargé·e de projet aux certifications
23 avril 2019
Offre d’emploi : Chargé·e des événements
27 avril 2019

Le 10 avril dernier, l’organisme Jour de la Terre décernait le prix Porteur d’espoir 2019 à Rodrigue Turgeon pour son engagement exceptionnel en environnement. Originaire d’Amos, il s’est démarqué grâce à son implication bénévole dans la protection de l’esker Saint-Mathieu-Berry, menacé par un projet minier controversé. Il a cofondé le Comité citoyen pour la protection de l’esker et en est maintenant coporte-parole.

Ses actions en faveur de l’environnement ne datent pas d’hier. Au secondaire, il a mis un terme à l’utilisation d’ustensiles jetables à la cafétéria de son école. Pendant ses études universitaires, il s’est engagé dans de nombreux comités voués à la protection de l’environnement et a fondé la Solidarité étudiante contre les oléoducs, conduisant l’Université de Sherbrooke à s’engager dans la voie du désinvestissement des énergies fossiles.

Rodrigue est titulaire d’un baccalauréat en droit et d’un diplôme de 2e cycle en common law et droit transnational. Il est présentement en voie d’obtenir une maîtrise en biologie à l’Université de Sherbrooke.

Des finalistes inspirant·e·s

Victor Grivegnée-Dumoulin est coordonnateur et fondateur de «Conservation Chauve-souris des Cantons-de-l’Est» depuis 2017. Impliqué depuis de nombreuses années au sein de Ruche Campus, qui lutte pour la cause des pollinisateurs, Victor est responsable des technologies au Club d’observateurs d’oiseaux de la Haute-Yamaska et formateur des patrouilleurs de Conservation Espace Nature Shefford. Actuellement étudiant à la maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke, il est diplômé en écologie du même établissement.

Fauve Julien concentre toute son énergie à diriger le comité environnemental du Collège Jean-Eudes à Montréal et se mobilise chaque semaine pour faire entendre sa voix face à l’urgence climatique. Elle est récipiendaire de la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse. Après avoir constaté l’impact direct du réchauffement climatique sur le Saint-Laurent, elle devient bénévole aide-monitrice dans les camps de jour GUEPE pour sensibiliser les plus jeunes aux enjeux environnementaux.

Marie-Christine Plouffe est détentrice d’un baccalauréat en droit et a fondé Atoca, une entreprise de fabrication de cosmétiques zéro déchet. Malgré la croissance exponentielle d’Atoca, Marie-Christine constate des besoins criants dans le monde de la consommation écoresponsable, menant à la création de sa nouvelle startup, pivo.eco. La responsabilité sociale est centrale au mode de gestion de Marie-Christine.

Zy St-Pierre-Bourdelais est étudiant·e en technologie de l’architecture au Cégep du Vieux Montréal et a reçu la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse du Québec en 2018. Zy est l’un des visages de l’action collective d’ENvironnement JEUnesse contre le gouvernement canadien, une poursuite entamée pour dénoncer son inaction climatique des 25 dernières années. Présentement employé·e au sein de son association étudiante, Zy s’implique notamment en participant à la mise sur pied du programme d’accueil d’étudiant·e·s réfugié·e·s.

Alix Ruhlmann est détentrice d’une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke et elle s’est penchée sur la question de la décroissance dans le cadre de son essai final. Depuis, elle aide à coordonner les activités du collectif citoyen Décroissance conviviale Montréal, qui cherche à sensibiliser la population montréalaise à ces questions. En parallèle, elle s’implique à l’international auprès de la plateforme jeunesse YOUNGO. À titre bénévole, Alix offre également des conférences et des ateliers portant sur les questions environnementales.

Un concours qui souligne l’engagement environnemental

Le concours Porteur d’espoir offre une voix aux jeunes engagé·e·s du Québec afin de mettre en valeur leurs initiatives en matière d’environnement et de climat, qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses au fil des ans. Le prix Porteur d’espoir, présenté en partenariat avec ENvironnement JEUnesse et Établissement vert Brundtland, est décerné par Jour de la Terre Québec à un·e jeune engagé·e de 16 à 25 ans depuis 2007.

Pour en savoir plus