L’aide financière aux pétrolières devrait plutôt aller aux travailleurs et travailleuses

Le projet de Ser-O-Vieux au Cégep du Vieux Montréal
25 mars 2020
ENvironnement JEUnesse ouvre quatre nouveaux bureaux
1 avril 2020

Dans une lettre adressée au très honorable Justin Trudeau ainsi qu’aux membres du cabinet fédéral le 23 mars 2020, un regroupement de syndicats et d’organisations du milieu de la santé, de la protection de l’environnement, de la religion et de la justice sociale, représentant plus de 1,3 million de personnes à travers le Canada, s’adressent au gouvernement fédéral pour lui demander de diriger son aide financière auprès des travailleurs et travailleuses.

La COVID-19 présente des risques réels et immédiats pour la santé et pour les moyens de subsistance des personnes. Il est approprié et nécessaire que le gouvernement fédéral fasse des interventions majeures pour assurer la santé et la sécurité, de la nourriture sur nos tables et un toit au-dessus de nos têtes. Ce qui est clair, en ces temps instables, c’est à quel point nous avons besoin de résilience économique. Toute intervention du gouvernement fédéral pour protéger la santé et les moyens de subsistance doit contribuer à bâtir une économie prête à affronter toute crise. Les travailleurs et travailleuses du secteur pétrolier et gazier ainsi que leurs familles, comme bien d’autres au Canada, ont un besoin urgent de soutien financier.

Le conflit entre l’Arabie saoudite et la Russie a suffi à paralyser l’industrie pétrolière et gazière du Canada avant que la COVID-19 ne force le ralentissement de l’économie. Les prix du pétrole ont atteint des creux historiques et ils ne remonteront peut-être jamais assez afin d’atteindre des niveaux qui soutiennent la production canadienne. Donner des milliards de dollars à des sociétés pétrolières et gazières en faillite n’aidera pas les travailleurs et travailleuses et ne fera que prolonger notre dépendance aux énergies fossiles. Les sociétés pétrolières et gazières sont déjà fortement subventionnées par les gouvernements au Canada et le public ne peut pas continuer à les soutenir éternellement avec des allégements fiscaux et un soutien direct. De telles mesures profitent beaucoup plus aux bilans financiers des entreprises qu’elles n’aident les travailleurs et travailleuses et les communautés confrontées à des crises de santé publique et économique.

Plusieurs décennies d’impacts du colonialisme, dont la négligence du gouvernement dans les soins de santé aux communautés autochtones, ont conduit à un manque général de préparation à une pandémie. Les deux principales mesures de santé publique recommandées pour prévenir la propagation de la COVID-19 sont le lavage des mains et la distanciation sociale. Aucun des deux ne peut être réalisé efficacement dans la majorité des communautés autochtones avec de l’eau non potable et des logements surpeuplés de qualité inférieure, ce qui aggrave l’impact du fardeau de la maladie au niveau communautaire. Il y a des données claires indiquant que les peuples autochtones font face à un risque accru de conséquences graves et de disparités de l’état de santé durant les épidémies, ce qui exige une répartition équitable des ressources humaines et matérielles.

Avec ce plan de relance, le gouvernement fédéral a la possibilité de soutenir immédiatement et directement les travailleurs et travailleuses de l’Alberta et de tout le pays, tout en investissant dans ce qui est nécessaire pour soutenir et faire croître une économie sobre en carbone et le type d’économie qui peut affronter les tempêtes.

Nous, un regroupement de syndicats et d’organisations du milieu de la santé, de la protection de l’environnement, de la religion et de la justice sociale, représentant plus d’1,3 million de personnes à travers le Canada, demandons au gouvernement fédéral d’inclure, dans son plan de relance économique pour l’industrie pétrolière et gazière, ces trois mesures critiques:

  • Tout travailleur ou travailleuse qui a besoin d’un soutien à son revenu afin de préserver sa santé personnelle et la santé publique doit pouvoir y accéder immédiatement. Ce soutien comprend un accès bonifié à l’assurance-emploi et des congés payés d’urgence au besoin pour tous les travailleurs et travailleuses, quel que soit leur statut d’immigration, ainsi que la sécurité de leur revenu. Cela s’applique aux travailleurs et travailleuses migrant·e·s et sans-papiers.
  • Au lieu d’offrir des achats d’actions ou des garanties de prêt aux sociétés pétrolières et gazières, les fonds de renflouement devraient être alloués pour offrir un soulagement immédiat directement aux travailleurs et travailleuses et leur offrir des possibilités de formation, d’éducation et d’emploi dans les secteurs émergents à faible émission de carbone comme l’efficacité énergétique, la technologie, les soins de santé et les énergies renouvelables. Un programme comme celui du renflouement des constructeurs automobiles en 2008 exposerait malheureusement le public au même risque, soit celui d’avoir dépensé des milliards de dollars avec peu de résultats en dix ans.
  • L’argent pour le nettoyage des puits orphelins devrait être administré par un fonds indépendant avec une représentation des communautés autochtones, des gouvernements locaux et des propriétaires fonciers qui peuvent s’assurer qu’il est utilisé pour récupérer des puits lorsque l’entreprise est en faillite et que ses actifs restants ont déjà été dépensés à cette fin. Cet argent devrait également être lié à des changements réglementaires en Alberta pour s’assurer que la province mette en place un programme de pollueur-payeur afin que le public ne se retrouve pas avec ces responsabilités à l’avenir.

Le gouvernement fédéral, qui s’est engagé à une Loi sur la transition juste, devrait mettre en place un programme de relance avec des mesures pour accélérer une transition juste et protéger les travailleurs et travailleuses alors que la production continuera à décliner au cours des prochaines années.

Dans les médias

Signataires

Canadian Association of Physicians for the Environment (CAPE), Climate Action Network Canada, Nature Québec LeadNow, Équiterre, Wilderness Committee, Environmental Defence, Council of Canadians, Greenpeace Canada, 350 Canada, Stand.Earth, ENvironnement JEUnesse, North99, SumofUs, Climate Strike Canada,The WaterWealth Project, Shift, Burnaby BROKE, R.A.V.E.N. Trust, Sierra Club BC, Georgia Strait Alliance, Leap Montreal, Friends of the Earth – Canada, Canadian Engaged Buddhism Association, West Kootenay EcoSociety, Trinity St Paul’s United Church, PIPE UP Network, CREW, Glasswaters Foundation, Mississauga Climate Action, Ecologos, Canadian Unitarians for Social Justice, Earth Day Canada / Jour de la Terre, Centre de ressources sur la non-violence, Gazoduq, parlons-en! Green Wave West, ClimateFast, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Le Pacte pour la transition, Green 13, MediCorner, Équipe de la Déclaration d’urgence climatique – DUC, Extinction Rebellion Québec, Manitoba Energy Justice Coalition, Extinction Rebellion Ville de Québec, Les Pollués de Montréal-Trudeau, Parkdale High Park for Climate Action, Mouvement écocitoyen UNEplanète, Eau Secours, Oil Change International, Transition Capitale-Nationale, Fridays for Future Guelph, Climate Justice Montreal // Justice climatique Montreal, L’Assomption en transition, Climate Justice Edmonton, MistEarth, Divest UVic, Noor Cultural Centre, Sustainabiliteens Vancouver, La Planète s’invite au Parlement, Fridays For Future Whitby, Sustainable Durham, Coalition Fjord, Climate Justice Saskatoon, Climate Justice Ottawa, Creating Healthy and Sustainable Environments, Coalition Anti-Pipeline Rouyn-Noranda, Sipekne’katik Grassroots Grandmothers Circle, Solidarity with Alton Gas Resistance, Extinction Rebellion Vancouver, Toronto Environmental Alliance, Extinction Rebellion Nova Scotia, Sierra Club Canada Foundation, Ontario Clean Air Alliance, Fondation Rivières, People’s Climate Movement (Toronto and GTA), MiningWatch Canada, La planète s’invite en santé (LPSS), Coalition solidarité santé, Green Economy Network / Réseau pour une économie verte, TerraVie, Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC), Canadian Interfaith Fast for the Climate, The Healthy Forest Coalition, Conseil central du Montréal métropolitain-CSN, KAIROS: Canadian Ecumenical Justice Initiatives, GMob, New/Mode, Coalition Étudiante pour un Virage Environnemental et Social (CEVES), Canadian Voice of Women for Peace, Concordia Students for Climate Justice, Creating Healthy and Sustainable Environments (CHASE), Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ), GASP – Grand(M)others Act to Save the Planet, Réseau québécois des groupes écologistes, Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville, Divest McGill, Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain (CCCPEM), Rising Tide North America, The Climate Reality Project Canada / Le Projet de la réalité climatique Canada, Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ), Front d’action populaire en réaménagement urbain, Citizens for Public Justice, Alerte Pétrole Rive-Sud, Above Ground, Foire ÉCOSPHÈRE, Naaturaalik Consultants, Sustainable Milton

Crédit image: Photo by Delfino Barboza on Unsplash