L’érablière du Collège Rosemont

Vers une éducation écocitoyenne
27 février 2020
Une forêt nourricière au CPE La Relève Vaudreuil-Soulanges
9 mars 2020

Le Collège Rosemont, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence pour l’année 2018-2019, a lancé le projet de l’Érablière Rosemont, soit la deuxième érablière urbaine au Québec. Cette initiative encourage l’appropriation de l’espace collectif, la valorisation de la tradition de l’acériculture, en plus d’impliquer plusieurs étudiant·e·s engagé·e·s dans leur milieu.

Les étudiant·e·s, indispensables à toutes les étapes

Ce sont les étudiant·e·s qui portent ce projet novateur. D’abord, le groupe de bénévoles participe à l’entaillage des dix érables argentés de l’établissement. Ensuite, la collecte de l’eau d’érable s’effectue trois fois par semaine. Pour produire le sirop d’érable, les étudiant·e·s se relayent pour des corvées de bouillage à raison de deux jours par semaine pour une durée de trois semaines. Il est important de noter que la participation des bénévoles reste indispensable, comme il faut compter pas moins de 8 heures pour produire du sirop. Cela démontre que l’engagement des étudiant·e·s se trouve au coeur de ce projet!

Partage d’expériences autour de dégustations

L’Érablière Rosemont permet aussi de transmettre les connaissances en acériculture, tout en valorisant cette tradition, qui fait ressortir le lien entre l’alimentation et l’environnement dans un contexte urbain. En plus d’apprendre comment fabriquer du sirop d’érable, les étudiant·e·s partagent leur expérience auprès de leur communauté, en tenant des kiosques de dégustation de leurs produits et de démonstrations du processus de production. L’Érablière Rosemont met non seulement en valeur une tradition du terroir québécois, mais fait aussi la promotion du bénévolat et de l’engagement communautaire auprès des étudiant·e·s.

Pour en savoir plus

Collège de Rosemont Érablière du collège