ENvironnement JEUnesse conscientise les jeunes du Québec aux enjeux environnementaux, les outille à travers ses projets éducatifs et les incite à agir dans leur milieu.

ENJEU...LIEN du 20 novembre 2015

ENJEU...LIEN

Éditorial

Qui veut la peau de nos idées ?

Avez-vous vu passer les chasseurs d’idées ? On a toutes et tous été témoins, je crois, de leur petite parade autour de nos têtes.

Quand on essaie de faire les choses différemment, d’organiser de nouvelles activités, de donner un nouveau souffle à un projet, il y a toujours, qu’on tente de les éviter ou non, des résistances qui se dévoilent. Ça peut venir de nous ou des autres et c’est tout à fait normal, ça fait partie « du jeu » puisque nous sommes toutes et tous humains, sensibles et différents, avec des idées divergentes (ou convergentes !), une expérience de vie unique, des contraintes réelles (ou non), des forces et des faiblesses...

Mais c’est ici qu’il faut être vigilent et alerte face à ce qui fait ralentir ou qui freine nos élans créatifs, nos élans passionnés qui souvent permettent l’émergence d’idées folles, mais géniales et rassembleuses. Il se pourrait, si vous leur laissez la chance de s’envoler, que ces idées mutent pour devenir un projet porté par le milieu et magnifié par la collaboration de tous les acteurs impliqués... Mais la résistance, on y revient, est comme un filet à papillons géant, qui rafle tout sur son passage – un grand vent qui fait reculer. Ça empêche les gens et les groupes d’avancer et ça tue les idées. Ces phrases assassines, nous les connaissons toutes. On peut facilement se faire une projection mentale de scènes où elles tinrent ce rôle sombre.

Pour mieux les repérer et pour plus de succès dans nos entreprises, voici quelques exemples. Il n’en tient qu’à nous de les garder à distance.

Oui, mais...
Ce n’est pas logique.
La direction ne sera pas d’accord.
Ça existe déjà.
On a besoin de faire plus de recherches.
Nous n’avons pas le temps.
Soyons réalistes, revenons les pieds sur terre.
Il n’y a pas de budget pour ça.
Nos partenaires n’aimeront pas ça.
Politiquement, c’est trop risqué.
Je ne suis pas créatif.
Il nous faut un expert.
Ce n’est pas ma responsabilité.
Ce n’est pas assez concret.
Ça peut marcher ailleurs mais pas ici.
Ce n’est pas dans notre culture organisationnelle.
Ça va nous donner plus de travail.
Ça fait plus de (insérer le nombre d’années de votre choix) que ça fonctionne ainsi.
Ce n’est pas aussi simple que vous pensez.

Pour défoncer ce genre de barrières et pour trouver une foule d’idées et de trucs pour être plus créatifs et adopter de nouvelles façons de faire, je vous invite à consulter la très complète Trousse à idées Philagora de la Fondation J. Armand Bombardier. Bonne inspiration !

-  Janie-Claude Marchand

N.B. Les opinions exprimées à travers les éditoriaux du bulletin électronique L’ENJEU...LIEN ne sont pas nécessairement celles d’ENvironnement JEUnesse, elles n’impliquent que l’auteur(e).

Dernières nouvelles

Vidéos

Bise 2013 - Écovillage (timelapse)

Photos

Vanier College

photo de groupe Remise des certificats Cégep Vert du Québec 2015

Concours Cégeps verts pour le climat

Collège Shawinigan

Collège Rosemont

Collège LaSalle

Collège Montmorency

Collège Lionel-Groulx

À découvrir sur le Net

Actualités sur le Net


Cégep vert du Québec CPE durable Soif de savoir, soif d'agir !
Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse