Réflexion intergénérationnelle sur les enjeux liés à l’eau

31 mai 2017
Un panel par et pour les jeunes réussi : « Soif de savoir, soif d’agir ! »
30 mai 2017
Offre d’emploi : Chargé(e) de communication et logistique
19 juin 2017

Dans le cadre du projet « Soif de savoir, soif d’agir ! », développé par ENvironnement JEUnesse, a eu lieu une présentation d’un panel d’invité(e)s se prononçant sur les enjeux montréalais et globaux liés à la préservation et la valorisation de l’eau. Étaient présent(e)s, Madame Chantale Rouleau, membre du comité exécutif, et responsable de l’eau à la Ville de Montréal, et mairesse de l’Arrondissement Rivières-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles; Madame Maja Vodanovic, conseillère d’arrondissement à Lachine; Monsieur François Séguin, opérateur principal et technicien, usine d’épuration à Rivières-des-Prairies et porteur d’eau pour Eau secours ! et Madame Martine Chatelin, porte-parole de la Coalition Eau secours ! ainsi que des élèves de 4e et 5e secondaire ayant participé au projet. À travers une riche discussion, toutes et tous ont tenté d’identifier les menaces qui pèsent sur la consommation d’eau, les pistes de solution, comment valoriser la consommation d’eau du robinet et quelle est la responsabilité du citoyen(ne).

Enjeux soulevés, pistes de solutions proposées

Environ 1000 participant(e)s se sont impliqué(e)s dans ce projet, dont plusieurs élèves de deuxième cycle du secondaire. La réflexion de ces derniers a fait ressortir les enjeux liés à l’eau entourant les technologies et les installations désuètes, le faible engagement citoyen, les lois et règlements permettant la surconsommation d’eau ainsi que l’accès restreint à l’eau sur l’île de Montréal. Une fois identifié, chacun de ces problèmes avait sa piste de solution, toujours proposée par les élèves. Des idées innovantes ont été suggérées, comme la perméabilisation des surfaces, l’installation de toilettes écologiques, la promotion de la gouvernance participative à l’échelle globale, l’étiquetage de l’empreinte hydrique sur les biens de consommation, le bannissement des bouteilles d’eau et de la viande dans les écoles ou bien encore, le déterrement des rivières perdues dans la Ville de Montréal.

Les panélistes y sont ensuite allés avec leurs interventions selon leur expertise personnelle. La mairesse de l’arrondissement de Rivières-des-Prairies a manifesté son désir de rendre accessibles des plages dans l’ouest de la ville. La conseillère de l’arrondissement de Lachine a mentionné les recherches actuelles de la Commission de l’Environnement concernant l’implantation d’un futur « water square » à Montréal, qui consisterait à la création d’un bassin de rétention des eaux de surface dans un espace public urbain. La porte-parole de la Coalition Eau secours ! a souligné la formation de 500 élèves du secondaire et même du primaire pour les sensibiliser aux enjeux liés à l’eau. L’enseignement obligatoire de l’éducation relative à l’environnement dans les écoles fait partie d’un des combats de la coalition. Plusieurs ont souligné que les infrastructures du réseau d’aqueduc de Montréal devaient être améliorées, principalement en remplaçant le système d’égout unitaire par un système séparatif. De même que des mesures doivent aussi être prises en termes d’aménagement du territoire.

Voix commune comme force de pouvoir

Le tout s’est terminé par une dégustation d’eau du robinet et par quelques mots de conclusion positifs, nous rappelant qu’il est possible de se faire entendre même si on est jeunes, qu’on peut agir, peu importe notre âge, et que tous ensemble nous pouvons faire changer les choses. C’est l’être humain qui menace l’eau, mais c’est ce même être humain qui peut protéger l’eau.

Pour plus de détails sur le projet Soif de savoir, soif d’agir !

Rapport synthèse Pour écouter la webdiffusion

Ce projet est rendu possible grâce au Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada, la Fondation du Grand Montréal et au projet Eau Bleue RBC. Nous soulignons également l’apport précieux de la Coalition Eau Secours ! pour le développement de contenus et la diffusion du projet.