Jeunesse francophone pour le climat

Présentation

En 2005, Montréal était l’hôte de la onzième Conférence des Parties (CdP) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). La conférence tenue en 2005 avait été un succès à la fois en termes de résultats de négociation et de participation de la jeunesse. Grâce au soutien d’Environnement Canada et d’un partenariat avec ENvironnement JEUnesse (ENJEU), le Sommet international de la jeunesse avait pu voir le jour.

Le Sommet Au-delà de Kyoto : c’est nous ! avait permis de réunir plus de 100 jeunes provenant de partout dans le monde, sélectionnés parmi les 700 candidatures reçues. Au fil des années, ENvironnement JEUnesse a participé aux négociations internationales sur le climat. Son action a pris diverses formes, allant de projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) implantés dans les communautés à une participation active aux négociations de la CCNUCC dont les conférences de Copenhague et de Paris.

Une série d’articles par des jeunes engagé(e)s

Dans le cadre de l’initiative « Jeunes francophones dans l’action pour le climat », qui vise à faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques, des jeunes francophones ont partagé leurs expériences sous la forme d’une série d’articles.