Un café avec Léo

9 septembre 2013

Quels sont les défis et les obstacles au développement durable dans le contexte de la mondialisation ? Comment les jeunes peuvent-ils contribuer à un développement durable de la société ? Et de quoi les jeunes ont-ils besoin pour participer à un monde plus durable ? Voilà les trois grandes questions sur lesquelles se sont penchés les participants au forum écocitoyen du 5 septembre dernier.

Près d’une cinquantaine de participants, parmi lesquels Catherine Gauthier et Sandra Giasson-Cloutier d’ENvironnement JEUnesse, étaient réunis pour échanger sur les thèmes du développement durable et de la mondialisation. Ce café citoyen s’inscrit dans la tournée du projet Destination 2030, présidée par M. Léo Bureau-Blouin, adjoint parlementaire à la première ministre pour les dossiers jeunesse.

Les inégalités dans la société, les enjeux environnementaux et la réduction de la consommation figuraient parmi les préoccupations soulevées. Les jeunes participants ont reconnu qu’ils avaient un rôle important à jouer. Avec leur énergie, leur potentiel de mobilisation et leur ouverture sur le monde, ils se sont dit prêts à affronter les défis qui les attendent.

Toutefois, ils lancent un message clair aux décideurs politiques : ils demandent à être soutenus dans leurs initiatives et, avec un petit clin d’œil, demandent davantage de financement pour leurs projets. Une jeune étudiante de l’UQAM et anciennement impliquée avec le programme C-Vert, Marie-Pier, a également souligné l’importance de passer des mots à des actions concrètes. Elle a donné l’exemple d’une ruelle verte transformée avec les élèves de son école.

Destination 2030, ou la prochaine Politique québécoise de la jeunesse

Destination 2030, c’est un projet lancé par le Secrétariat à la jeunesse dans l’objectif d’élaborer la prochaine Politique québécoise de la jeunesse. Comme M. Bureau-Blouin le soulignait, le Québec n’échappera pas aux tendances démographiques (vieillissement de la population et compagnie), mais les jeunes peuvent s’y préparer et contribuer à un changement positif pour 2030.

La tournée, qui se déroule dans 17 régions au Québec, vise ainsi à stimuler les échanges entre les citoyens et le gouvernement. En parallèle, un site interactif a été lancé pour recueillir les idées et visions des enjeux jeunesse pour les prochaines années. Visite le site et laisse ta marque !

Une tournée, puis après ?

Le Secrétariat à la jeunesse invite l’ensemble des citoyens, et surtout les jeunes, à se prononcer sur les grands enjeux de la prochaine Politique jeunesse. Après Montréal, la tournée s’arrêtera dans les régions de Lanaudière (10 septembre), la Côte-Nord (13 septembre), les Laurentides (23 septembre), la Montérégie (27 au 29 septembre) et l’Outaouais (4 octobre).

Toutes les idées exprimées mèneront au dépôt d’un livre blanc à la fin de l’automne et à la tenue d’une commission parlementaire sur le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse. La nouvelle Politique québécoise de la jeunesse permettra la rédaction d’un premier plan d’action pour 2015-2020.

SAR présenté par RECYC-QUÉBEC CPE durable Cégep vert du Québec
Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse