• environnement jeunesse
  • facebook vim�o twitter flickr rss

Les acteurs en développement durable du réseau collégial au Québec

Portrait du Cégep André-Laurendeau
10 octobre 2013

Le Cégep André-Laurendeau poursuit son engagement et se tourne vers le développement durable.

Le Cégep André-Laurendeau est honoré d’être le premier établissement à être présenté dans le cadre des célébrations du 10e anniversaire de la certification Cégep Vert du Québec. Le Cégep André-Laurendeau s’est inscrit à la certification dès 2005. Les étudiants et employés ont travaillé fort pour faire progresser le Cégep. Certains employés sont membres du comité d’action et de concertation en environnement (CACE) depuis le tout début.


Tous les employés et étudiants qui ont travaillé ou étudié au Cégep André-Laurendeau peuvent être fiers de leurs efforts. En 2013, c’est tout un chemin qui a été parcouru pour enfin atteindre le niveau Excellence de la certification. Pour en connaître davantage sur le parcours du Cégep depuis 2005, vous êtes invité à visiter la page dédiée sur le site Internet du Cégep.


Au cours de discussions concernant plusieurs dossiers, il a été réalisé que des comités avaient des enjeux communs. Que ce soit pour les critères de sélection du concessionnaire alimentaire ou le transport durable, le comité sur les saines habitudes de vie (CSHV) et le CACE se préoccupent de sujets qui ont des impacts les uns sur les autres. Un pont s’est créé entre ces deux comités et tout doucement, le chemin se faisait vers le développement durable avec ses trois sphères sociale, environnementale et économique.


Pour assurer une cohésion dans la réalisation du plan d’action des objectifs institutionnels, il a aussi été décidé d’organiser les ressources et de créer un poste permanent en développement durable qui ferait le pont entre le CACE et le CSHV.


Dans le but de rassembler les efforts de l’ensemble des acteurs au sein du Cégep, le comité de direction a désiré que le Cégep ait des objectifs et des cibles institutionnels en développement durable. Ces objectifs institutionnels devaient aussi contribuer à un des objectifs stratégique du Cégep qui est de développer un milieu de vie attrayant, stimulant et écoresponsable.


Le comité de direction, en collaboration avec le CACE et le CSHV, ont choisi de proposer 6 objectifs institutionnels en développement durable à l’ensemble de la communauté d’André-Laurendeau.

  • Diminuer le tonnage annuel de déchets
  • Diminuer la consommation de papier
  • Gérer de manière écoresponsable le parc d’imprimantes
  • Augmenter la consommation des produits alimentaires classés santé
  • Augmenter le cumul collectif de kilomètres santé (dans le cadre du Défi santé)
  • Atteindre et maintenir le niveau Excellence de la certification Cégep Vert du Québec.

Pour annoncer la proposition à l’ensemble de la communauté, un visuel a été créé et inséré dans l’agenda étudiant et affiché sur une bannière extérieure en vinyle. Cette bannière sera utilisée jusqu’en 2015 et ensuite transformée en objets promotionnels en collaboration avec des artistes recycleurs.

Pour le CACE du Cégep André-Laurendeau, il est important de se réseauter et de partager les connaissances. Les rencontres interCACEs organisées par ENJEU sont des espaces qui favorisent les échanges ainsi que l’émergence de nouvelles idées. Il est stimulant de voir ce que les autres établissements certifiés font et il est enrichissant d’avoir le regard des autres sur ce que nous faisons.


Le Cégep a aussi la chance d’avoir une association étudiante mobilisée qui contribue grandement à l’écoresponsabilité du Cégep et qui fait de l’éducation relative à l’environnement. Le comité d’actions pour la protection de l’environnement (CAPE) est très actif avec ses nombreuses activités de sensibilisation et ses projets. Que ce soit avec la plantation d’arbres et de vignes, la promotion d’une alimentation sans viandes, un échange de vêtements usagés ou l’installation d’une boîte de dons de la fripperie Renaissance, le CAPE anime le milieu de vie et pousse le Cégep à en faire plus. L’énergie de la jeunesse !


Le café étudiant, appelé Café-Inn, est aussi un projet de l’association étudiante qui a du succès. Il emploie des étudiants et offre à la communauté des produits de qualité. Un effort est fait pour trouver des produits biologiques et/ou équitables. Les responsables de l’association étudiante et l’équipe du Café-Inn sont enthousiastes et proactifs face aux initiatives des étudiants et des employés du Cégep. Ils assistent entre autres aux réunions du CACE et du CSHV ainsi qu’aux interCACEs.


Lors de l’interCACEs qui a eu lieu au Cégep de La Pocatière en avril 2012, des représentants du Café-Inn étaient présents. Ils ont été inspirés par un projet étudiant présenté à l’Expo-Poc qui présentait le principe de l’aquaponie. L’aquaponie est la culture de plantes à l’aide d’engrais généré par les déjections des poissons dans l’eau qui circule de l’aquarium aux plantes et des plantes à l’aquarium. Un mode de culture très ancien mais oublié de nos jours. De retour au Cégep André-Laurendeau, l’idée de développer un tel projet mijotait au sein du Café-Inn. La première phase du projet a été réalisée en collaboration avec le département de technologie physique et un étudiant qui terminait ses études dans ce programme. Cette installation d’aquaponie a été exposée dans le Café-Inn pendant plusieurs semaines. Une deuxième phase plus élaborée est prête à être exposée et l’idée d’une troisième phase mijote avec la collaboration d’autres départements. Comme quoi, une idée fait du chemin !


En espérant que notre portrait saura en inspirer d’autres, nous avons hâte de lire les suivants pour être inspiré à notre tour.


- L’équipe du Cégep André-Laurendeau

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse