La première marche pour le climat de toute l’histoire du Golfe

Par Catherine Gauthier
4 décembre 2012

Vendredi, des milliers d’activistes de la région arabe et du monde ont marché côte à côte pour réclamer une action urgente pour lutter contre les changements climatiques, alors que se déroule la conférence de Doha.

Cette mobilisation est d’ailleurs la première du genre dans l’histoire moderne du Qatar.

Des militants de plus de 15 pays arabes tels que le Qatar, la Mauritanie, le Maroc, la Jordanie, la Libye, la Tunisie, les Émirats Arabes Unis, la Palestine, le Liban, l’Irak, l’Algérie, le Soudan, Oman, l’Égypte et le Bahreïn ont également interpellé leurs propres dirigeants pour exiger qu’ils s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

La marche a été soutenue par des ONG régionales et internationales, parmi lesquelles on compte IndyACT, OASIS Doha, 350.org, le Réseau action climat, et la campagne mondiale TckTckTck. Par ailleurs, de jeunes militants ayant façonné le printemps arabe ont désormais choisi de s’impliquer dans le nouveau mouvement des jeunes pour le climat.

Ce mouvement de la jeunesse climatique est une autre première dans le monde arabe. Il ne peut être qu’inspirant pour la communauté internationale.

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse