• environnement jeunesse
  • facebook vim�o twitter flickr rss

LES ACTEURS EN DÉVELOPPEMENT DURABLE DU RÉSEAU COLLÉGIAL AU QUÉBEC

Le Collège Stanislas de Montréal prend le virage d’une « génération verte ».
26 juin 2014

Le Collège Stanislas participe pour la première fois, avec réussite, à la certification « Cégep Vert du Québec ». En cette année de célébration de son 75e anniversaire, placée sous le signe de l’équilibre, il aspire résolument à devenir un acteur de développement durable. Il le doit au travail de fond engagé par les différentes composantes de sa communauté éducative, mais aussi à l’implication enthousiaste d’un nombre croissant d’élèves et étudiants, qui méritent bien le label de « génération verte ».

« Stan » - comme le disent familièrement ses employés, son public et ses anciens-, doit d’abord à une initiative d’étudiants précurseurs la création, en 2006, d’un premier comité environnemental, le « Comité Stan Vert ». Celui-ci fort d’un nombre croissant de participants volontaires, franchit en 2012 une étape de maturité, grâce à l’élaboration d’un Bilan environnemental et à l’adoption d’une Politique Environnementale ambitieuse, approuvée par le Conseil d’administration.

En 2013 la renaissance d’un Comité Stan Vert-étudiants est stimulée par le recrutement d’une animatrice expérimentée, elle-même ancienne étudiante, co-fondatrice du premier Comité. Cet élan de jeunesse dynamise nos actions de sensibilisation et de formation, dans la perspective de la certification, et donne tout son sens à la visée éducative prioritaire de notre Politique environnementale.

Élèves et étudiants, membres du comité ou non, sont acteurs à des degrés divers des 12 actions de sensibilisation que nous avons menées cette année. Ils animent les kiosques Stan Vert, lors de la fête de l’école primaire (juin 2013), de la Journée Portes Ouvertes (octobre 2013) ou de notre Salon de l’engagement étudiant (octobre 2013). Ils sont directement à l’initiative de sensibilisations au « Manger bio » (9-10 avril 204), à la protection des espèces (« Le poisson d’avril menacé », 1e avril 2014) ou à la vente de tasses « Stan Vert », pour éviter les contenants jetables.

PHOTO Exposition « 75 Vœux verts », avril 2014
PHOTO Exposition « 75 Vœux verts », avril 2014

Ils produisent en classe panneaux et outils de communication, dans le cadre de leurs cours de langues (exposition « Proyecto 3R’s » en espagnol), de géographie (panneaux sur la station d’épuration de Montréal) ou d’Éthique et culture religieuse (« 75 Vœux verts » pour la planète). Enfin la participation au Concours « Délirium durable » (Collège Rosemont, Montréal, 14-15 février 2014) a soudé autour du projet le noyau du comité étudiant et les nouveaux venus, dans une expérience d’ouverture aux autres acteurs collégiaux qu’il leur tarde de renouveler.

Ce projet d’« éco-fashion-show » présenté à Rosemont a été appuyé par deux formations d’ENvironnement JEUnesse (17 février 2014 ,auxquelles ont participé, d’une part, une quarantaine d’étudiants mannequins sensibilisés à la « mode éthique », d’autre part une dizaine d’étudiants « éco-designers » formés par l’atelier d’éco-couture de Sonia Paradis. Au final, plus d’une dizaine de modèles de tenues éco-responsables ont défilé lors du fashion-show annuel (3 mai 2014), si populaire depuis 30 ans.

Plus largement, élèves et étudiants ont été un public intrigué ou curieux, parfois critique, toujours attentif, lors des conférences qui ont marqué le « Mois de l’équilibre environnemental » (avril 2014), avec la venue de Béa Johnson, plaidant pour une démarche « zéro déchets » ; Pauline Wolff (UDEM) pour l’aménagement en transports de villes plus durables ; ou encore « Feminternational » pour un Autre Mode d’Agir. En collaboration avec le comité Stan solidaire (engagement communautaire), les conférences OXFAM « Soif de Justice » sont reçues en avril par 14 classes, soit plus de 490 élèves du secondaire, dont 103 participeront à la Marche Monde du 9 mai à Montréal.

PHOTO Plaidoyer-débat « Génération Verte », 30 avril 2014
PHOTO Plaidoyer-débat « Génération Verte », 30 avril 2014

Cette « génération verte » a enfin trouvé son surnom et une consécration à travers deux plaidoyers environnementaux présentés par des équipes d’étudiants finissants du collégial en Sciences économiques et sociales, et débattus avec Mme Corinne Gendron, ancienne étudiante (UQAM, Chaire de responsabilité sociale et de développement durable) et M. Jacques Fortin (HEC, Sciences comptable, Directeur du développement durable) : « Croissance verte, croissance nulle ou décroissance : quelle intelligence de l’avenir pour un développement durable ? »

Venus ensemble recevoir cette première certification « Cégep Vert du Québec », les deux étudiants de première année collégiale, fille et garçon, et Monsieur Philippe Warin, directeur général, lui-même ancien étudiant, prolongeaient donc « vertement » une chaîne générationnelle.

Fondé en 1938 dans le quartier d’Outremont, le Collège Stanislas est un établissement d’enseignement privé francophone, de droit québécois. Son campus de Montréal accueille plus de 2400 élèves et étudiants, de l’école maternelle et primaire jusqu’aux niveaux secondaire (DES) et collégial (DEC).

Il applique les programmes éducatifs et pédagogiques français et des compléments québécois, au terme d’une entente bilatérale entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de la République Française, d’une convention avec le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec (MELS), et d’une convention avec l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE).

Depuis 2004 - 10 ans déjà - « l’Education à l’environnement au développement durable » (EEDD) a été généralisée dans les disciplines et les démarches éducatives des établissements scolaires à programme français. Nos étudiants finissants ont donc pu recevoir cette éducation depuis l’école primaire, dans différentes matières d’enseignement.

A travers leur engagement dans les actions de Stan Vert, ils apprennent, non sans peine parfois, mais avec entrain, à s’organiser de façon autonome, usant habilement des réseaux sociaux ; à dialoguer et collaborer de façon responsable avec les adultes, employés des divers services du collège, dans un projet commun ; à rechercher des partenaires extérieurs ou des soumissions auprès de prestataires commerciaux (matériel de recyclage, tasses non jetables avec logo) ; à interroger les modes de gestion matérielle de l’établissement ; à mieux comprendre certaines de ses contraintes corporatives, à les faire évoluer – puisqu’il le faut.

Pour saluer et remercier cette implication, un document de reconnaissance de l’engagement et du leadership environnemental leur sera remis cette année. Pour la prolonger, notre plan d’action s’est fixé comme objectif de « Promouvoir l’implication bénévole dans des actions de développement durable et l’esprit de leadership environnemental ». Enfin, notre CACE restructuré intègre des représentants du comité Stan Vert étudiant, lui-même articulé avec les quatre autres groupes thématiques qui conduisent notre plan d’action.

Le Collège Stanislas veut ainsi prendre, avec cette certification au niveau 2, un virage de qualité environnementale, aussi bien au plan éducatif que sur celui de la gestion corporative de son fonctionnement matériel, dans la mesure du possible. Chaque pas de cette démarche soulève de nouveaux défis, plus grands encore, réclamant des efforts renouvelés.

L’un d’entre eux, et non des moindres, sera de garder le souffle, au-delà de la vague exceptionnelle du 75e anniversaire, pour entretenir le courant de mobilisation parmi les cohortes de jeunesse qui se succèdent à travers cette auguste institution éducative, plus que septuagénaire. Elle y sera aidée, sans nul doute, en s’intégrant mieux encore dans le réseau collégial des Cégeps Verts du Québec. C’est une priorité pour promouvoir, comme l’écrivait Gro Harlem Bruntland (1987), « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

PHOTO Equipe Stan Vert, juin 2013
PHOTO Equipe Stan Vert, juin 2013
Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse