• environnement jeunesse
  • facebook vim�o twitter flickr rss

LES ACTEURS EN DÉVELOPPEMENT DURABLE DU RÉSEAU COLLÉGIAL AU QUÉBEC

Le Cégep Limoilou
4 avril 2014

La communauté du Cégep Limoilou, une communauté « écoresponsable » !

Au-delà d’une saine gestion environnementale, la mission éducative du Cégep Limoilou l’amène à contribuer à la formation de citoyennes et de citoyens avertis et responsables en matière d’environnement et de développement durable depuis maintenant près de 10 ans.

Évoluant dans un quartier urbain, le Cégep Limoilou possède des valeurs environnementales bien intégrées qui influencent quotidiennement ses 7 300 acteurs de changement. Partenaire important du développement socioéconomique de la grande région de Québec, le Cégep Limoilou contribue également à la performance et à la compétitivité des entreprises.


Une histoire environnementale active !

Des pressions exercées en 2004 par des étudiants en biologie, et l’implication de certains professeurs, ont conduit à la création, dès 2005, du Comité d’action et de concertation en environnement (CACE) du Collège.

La mise en oeuvre cohérente des visées environnementales du Cégep a nécessité un important travail de coordination afin d’adopter et de mettre en place :

  • Politique environnementale, par le conseil d’administration, le 21 février 2006.
  • Système de récupération des matières résiduelles en 2006.
  • Plan d’action environnemental, chaque année depuis 2006.
  • Politique environnementale de l’institution amendée le 30 novembre 2010.

Ce travail est encore aujourd’hui récompensé par :

  • L’accréditation Établissement Vert Bruntland, depuis 2005.
  • L’accréditation Cégep Vert d’ENvironnement JEUnesse, depuis juin 2009.
  • L’accréditation auprès de RECYC-QUÉBEC d’une reconnaissance de niveau 2 du programme ICI ON RECYCLE !, en 2010.

Initiateurs, créateurs et porteurs d’éducation relative à l’environnement !

Initiateurs de mouvements comme « Au cégep AVEC ma tasse ! », créateurs de projet durable, comme ses terrasses vertes, et porteurs de nouvelles façons de faire, comme ses îlots de récupération de résidus alimentaires, les acteurs du Cégep Limoilou démontrent bien le dynamisme et l’effervescence en matière d’éducation relative à l’environnement de cette institution.

  • Initié en 2008, « Au cégep AVEC ma tasse ! » a été une activité de mobilisation d’envergure à l’utilisation de tasses durables jusqu’en 2011. À cet effet, les étudiants des Comités environnements, en collaboration avec les cafétérias, les Cafés étudiants et la Direction, enlevaient toutes les tasses jetables après usage au Cégep et offraient des tasses durables à ceux et celles qui voulaient boire un café cette journée-là.
    Crédit photo : Marie-Josée Marcotte
    Crédit photo : Marie-Josée Marcotte
  • Dans la perspective de restauration de ses toitures, en 2011, le Cégep Limoilou végétalisait ses deux terrasses, de près de 5 000 m2, avec des plantes indigènes. Offrant un milieu de vie plus « naturel », ses terrasses vertes présentent de nombreux avantages environnementaux. Elles réduisent les îlots de chaleur en milieu urbain, elles retiennent mieux l’eau et elles augmentent la performance énergétique de la toiture. En 2013, le Comité environnement végétalisait ses murs. L’empreinte écologique du Collège est ainsi une fois de plus réduite.
  • Lors d’une action de sensibilisation en octobre 2010, le Comité environnement du Cégep Limoilou, du campus de Québec, informait les usagers de la cafétéria que les cuisines de celle-ci étaient dotées de bacs pour récupérer les résidus alimentaires. Les pressions sociales afin d’améliorer encore plus le rendement de la gestion des matières résiduelles aux cafétérias et aux cafés sont alors devenues énormes. Étant donné que les usagers de la cafétéria souhaitaient aussi avoir accès à un îlot de tri de résidus alimentaires, les étudiants du Comité environnement du campus de Québec se voyaient confier, par le CACE, le mandat d’imaginer et de créer ce nouvel îlot de tri. C’est ainsi que de nouveaux îlots de tri voyaient le jour : un premier Putrosaure, un animal imaginaire, est né en 2011 et ce dernier a fait des petits dès 2012.
    Crédit photo : Marie-Josée Marcotte
    Crédit photo : Marie-Josée Marcotte

L’œuvre environnementale du Cégep Limoilou démontre concrètement et quotidiennement qu’il est possible de faire autrement !


Des acteurs de changements : Des comités, mais surtout des personnes engagées !

Les membres du CACE, femmes et hommes, au dynamisme surprenant, remplis de conviction et surtout de détermination, savent depuis plusieurs années faire progresser le dossier environnemental du Cégep Limoilou. Créativité, grande ouverture et passion les amène à transformer la réalité quotidienne de ses usagés au bénéfice de l’environnement.

Un plan d’action ambitieux suivant divers axes d’intervention, notamment l’aménagement des espaces intérieurs et des espaces verts, la gestion de l’eau, la qualité de l’air, la gestion des matières résiduelles et la sensibilisation environnementale, prend forme chaque année. Pour le réaliser, les membres du CACE, sont :

  • Épaulés par différents services tels que le Service de l’animation du socioculturel et le Service de l’action communautaire et vie spirituelle,
  • Accompagnés des organisations issues de leur milieu, comme Québec’ERE, leur consultant en éducation relativement à l’environnement, la Ville de Québec, le CRE-Capitale nationale, Vivre en Ville et Accès Transport Viable,
  • Soutenus par des comités comme Virage Santé et le Comité environnement.

Ces divers acteurs ont entre autres comme mission de sensibiliser et d’informer la population du Cégep aux problématiques environnementales en posant des actions concrètes afin d’améliorer les habitudes de vie sur les deux campus.

Par exemple, le Comité environnement offre l’opportunité aux étudiants de s’impliquer de façon bénévole dans un comité dynamique et de participer à différents projets : débats, sensibilisation, semaines thématiques, conférences. Alors que les prix « Environnement » soulignent la contribution d’un membre du personnel et d’étudiants pour leur engagement remarquable en environnement dans une cause ou dans un projet en environnement dont le cadre de réalisation est au Cégep Limoilou.

Dans toutes ses interventions, le Cégep Limoilou se positionne comme une institution écoresponsable. Il a même fait de la protection de l’environnement une valeur fondamentale de son plan stratégique de développement. À Québec, le Cégep Limoilou est au cœur de la vie de quartier dans tout ce qu’il y a de plus urbain. Ce qui ne l’empêche pas d’être un établissement résolument « vert » !

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse