« Ensemble et impliqués », le fil conducteur de la BISE 2014

Plusieurs générations jeunes de coeur ont partagé leurs expériences à cette occasion
18 novembre 2014

Plus de quarante jeunes de 17 établissements à travers le Québec (niveaux 5e secondaire et collégial) ont participé au colloque en développement durable d’ENvironnement JEUnesse qui s’est tenu au Collège Shawinigan du 14 au 16 novembre.

Des jeunes TRÈS allumés, de l’avis même des intervenants et de l’équipe d’ENvironnement JEUnesse, qui n’a pas boudé son plaisir à tenir cet événement, comme chaque année ! Et pour cause : deux jours et demi non-stop ou si peu (certains ont rêvé développement durable pendant leur sommeil, c’est sûr !) de conférences, d’ateliers pratiques, de discussion, de plein-air et un party de fête mémorable pour souligner les 35 ans d’ENJEU.

La programmation très diversifiée avait un fil conducteur qui s’est confirmé : l’implication.

À travers l’exemple des jeunes Attikameks ayant participé à la série de documentaires Wapikoni mobile et lors de la discussion qui a suivi la projection, tout d’abord. En faisant les premiers pas vers un changement de perception de soi et du monde qui nous entoure pour s’investir dans le changement grâce à la conférence-atelier sur la pensée systémique et l’improvisation appliquée de David King-Ruel et Jonathan Jubinville, ensuite. La préparation parfaite pour l’activité de « fast-food sculptural » qui a suivi, la Roulotte à Bobby d’Henri Morissette, qui a permis d’exprimer sa créativité tout en expérimentant les notions de récupération, d’apprentissage et de débrouillardise avec les différents outils - une première implication en soi dans une société d’hyperconsommation - avec pour résultats des sculptures d’une surprenante qualité !

>>>Cliquez pour voir l’album photos de la BISE !

Après une période pour s’aérer l’esprit et le corps en visitant le boisé du cégep et en s’initiant au tai chi, les participants ont pu découvrir les enjeux reliés à notre consommation de pétrole lors de l’atelier sur la campagne Par notre propre énergie présenté par Steven Cullen-Roy, du Conseil régional de l’environnement de la Mauricie et surtout en proposant leurs propres solutions à des problématiques énergétiques régionales, qui seront d’ailleurs présentées devant le comité jeunesse de la table de concertation Mauricie. Implication concrète s’il en est !

Et s’impliquer « physiquement » pour changer le monde ? C’est rien de moins que ce que leur a proposé Luc Arsenault, fondateur du club de vélo de St-Boniface et du Festival de vélo rural, avec sa Vélorution du vélo quatre-saisons ! Une thématique chère à ENJEU...

Moment émouvant, le panel du 35e de l’organisme, a permis à plusieurs générations d’échanger sur la nécessité de l’implication des jeunes en environnement au fil du temps, à travers les expériences des « anciens » d’ENvironnement JEUnesse. « S’impliquer et oser, c’est la force de la jeunesse » serait en substance le message qui est ressorti des propos de Michel Gendreau, membre fondateur d’ENJEU, Lyne Desnoyers, René Coignaud, Catherine Gauthier, Laure Waridel et Louis Robert. Des anciens encore très jeunes de coeur !

Après une présentation édifiante sur les enjeux reliés à l’exploitation potentielle de gisements de pétrole dans le golfe du Saint-Laurent (et son manque (absence ?) de sens environnemental et économique) par Jean-Patrick Toussaint, de la Fondation David Suzuki, qui s’est aussi conclue sur la nécessité que tout un chacun, jeune ou moins jeune, pouvait et devait faire connaître son opinion sur la question, les participants ont clôturé le colloque par un « café citoyen » permettant de passer de la théorie à l’action en interpellant les différents paliers de décision, en présence d’Heidi Bellerive, conseillère municipale à Ste-Élie-de-Caxton. Les participant-e-s ont à cette occasion pu choisir plusieurs situations qu’ils voulaient voir modifier et rédigé des recommandations à destination soit de leur municipalité, soit de leur établissement scolaire, demandant l’adoption d’une résolution au niveau du palier concerné. Le processus est en cours, accompagné par l’équipe d’ENvironnement JEUnesse.

Un très bel événement qui a ressourcé et énergisé aussi bien les participants que les intervenants !

ENvironnement JEUnesse tient à remercier très chaleureusement le Collège Shawinigan, tout particulièrement la toujours volontaire Karine Langlais, les conférenciers et intervenants, ainsi que tous les participants pour ce beau moment !

À l’année prochaine !

Et un merci tout spécial à nos commanditaires et partenaires : Au Pain Doré, Santropol/Copardès, le Collège Shawinigan, L’Association générale des étudiant-e-s du Collège Shawinigan, la microbrasserie Le Trou du Diable et COOPSCO Trois-Rivières.

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse