Défi du goût relevé à Regina Assumpta

Soif de savoir, soif d’agir !
19 mars 2015

Vos papilles sont-elles assez sensibles pour distinguer une eau embouteillée d’une eau provenant des fontaines de votre école ? C’est ce qu’ont tenté de déterminer les élèves de la Cellule environnementale et de l’Unescouade du Collège Regina Assumpta en proposant à leurs camarades de relever le Défi du goût tout au long de la semaine dans le cadre de la Journée sans eau embouteillée du 16 mars et de la Journée mondiale de l’eau du 22 mars.

Sur l’heure du dîner, les élèves de l’école sont invités à goûter deux verres d’eau, l’un contenant de l’eau embouteillée et l’autre de l’eau du robinet de leur école. Ils doivent d’abord mentionner quel verre d’eau ils ont préféré, si préférence il y a, puis tenter de déterminer de quelle source elle provient.

Dès le lundi midi, une centaine de personnes avait relevé le Défi du goût ! Ce fut notamment l’occasion de découvrir que la température de l’eau influence davantage le choix des goûteurs que sa provenance. Le kiosque continuait tous les midis de la semaine afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible.

Les élèves étaient bien organisés puisque les verres réutilisables étaient remplis et lavés à l’abri des regards.

Eau embouteillée ou eau du robinet ? Aucun moyen de le savoir visuellement.

Il faut goûter ! Et encore plusieurs se trompent si on se fie aux résultats colligés.

Cette action de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du projet Soif de savoir, soif d’agir ! d’ENvironnement JEUnesse pour lequel les élèves du Collège Regina Assumpta ont décidé de relever le défi de l’élimination de l’eau embouteillée dans leur école.

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse