Afin que le « déchet » n’atteigne jamais la décharge

31 août 2016

Cet article s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Jeunes francophones dans l’action pour le climat » qui vise à faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques.

Par Léopold Salzenstein, étudiant français à l’Université d’Édimbourg, en Écosse, et membre de l’association Swap and Reuse Hub

À chaque rentrée scolaire, les nouveaux élèves de l’Université d’Édimbourg, en Écosse, peuvent recevoir gratuitement les effets abandonnés au cours de l’été précédent par leurs ainés dans les résidences universitaires. Une association locale, le Shrub, est en charge de la récupération, de l’entreposage et de la redistribution de ces objets qualifiés autrement de « déchets ».

Sur un sol fertile

D’un côté, les anciens élèves de l’Université d’Edimbourg quittaient leurs résidences universitaires en abandonnant dans la poubelle ce qu’ils ne pouvaient ramener dans leur pays d’origine. De l’autre, des nouveaux venus étaient obligés, quelques mois plus tard, d’acheter du matériel neuf alors même qu’ils savaient devoir s’en séparer à la fin de leur période d’étude.

Plantez une graine

Plusieurs étudiants eurent alors l’idée de collecter et d’entreposer ces objets durant l’été, puis de les redistribuer à l’automne. Très rapidement, l’opération fut un réel succès, permettant chaque année d’éviter de mettre à la décharge municipale une moyenne de six tonnes de déchets.

Laissez-la pousser...

Inspirés par l’ampleur de cette action, leurs cadets décidèrent de promouvoir les pratiques soutenables dans la ville entière et tout au long de l’année. Ils imaginèrent une association ayant pour but de responsabiliser les citoyens de manière artistique et créative, et fondèrent, en 2013, la coopérative étudiante Swap & Reuse Hub, ou Shrub (« arbuste » en anglais).

…et observez !

Le Shrub compte aujourd’hui plus de 200 membres et une vingtaine de volontaires. Il s’y tient, trois fois par semaine, un swap-shop où l’on peut échanger ce que l’on n’utilise plus contre ce dont on a besoin. L’association organise également, en plus de la redistribution des ressources étudiantes, de nombreux ateliers explorant le recyclage et la réutilisation créative des déchets, des projections hebdomadaires sur le thème de la justice sociale ainsi qu’un réseau de partage de nourriture entre particuliers et commerçants.

Né d’un projet étudiant, le Shrub est devenu en quelques années un acteur majeur de l’exploration et de la mise en place d’une économie circulaire à Édimbourg, afin que le déchet n’atteigne jamais la décharge.

Pour visionner la vidéo de présentation (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=wv7OHD7OL-g

Site internet de l’association : http://www.shrubcoop.org/

***

Ce projet est une initiative d’ENvironnement JEUnesse en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse