À la Commission de coopération environnementale au Mexique

9 septembre 2016

Les 8 et 9 septembre à Mérida, au Mexique, a lieu une session de la Commission de coopération environnementale (CCE). ENvironnement JEUnesse a été invité à participer, entre autres, au Council Town Hall du 9 septembre en après-midi.

Sur le thème Les jeunes et l’environnement, l’organisme s’est entretenu avec les trois hauts responsables nord-américains de l’environnement — Catherine McKenna, ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Rafael Pacchiano Alamán, ministre mexicain de l’Environnement et des Ressources naturelles (Semarnat), et Gina McCarthy, administratrice de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA).

À Mérida, la directrice générale, Catherine Gauthier, a attiré l’attention de la ministre canadienne de l’environnement sur l’importance d’impliquer les jeunes dans la mise en œuvre de mesures concrètes tant pour atténuer les changements climatiques que pour s’y adapter. Depuis Montréal, en webdiffusion, Guillaume Breton-Ménard et Gisèle Pouhe Njall participaient eux aussi à la rencontre.

Quelques pistes pour une plus grande participation de la jeunesse dans les questions environnementales ont déjà été lancées dans notre mémoire sur la nouvelle politique jeunesse, déposé il y un an. Parmi celles-ci, l’organisme recommandait le développement d’outils de communication adaptés à la clientèle jeunesse pour vulgariser et diffuser les informations liées aux consultations et aux actions menées par les gouvernements, de même que de repenser la forme des consultations pour mieux intégrer les jeunes dans ces processus en créant des partenariats avec des organisations de la jeunesse.

Enfin, l’organisme a interpellé les hauts responsables nord-américains de l’environnement afin qu’ils soutiennent les organisations de la jeunesse afin d’aller plus loin dans leur action et de contribuer à l’atteinte des cibles gouvernementales, dont celles découlant de l’accord de Paris. Ce soutien se traduit, entre autres, par un financement adéquat.

À propos de la CCE

Dans le cadre de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement (ANACDE), le Canada, le Mexique et les États-Unis se sont engagés, entre autres, dans des programmes et des mesures de protection de l’environnement.

L’ANACDE prévoyait la création d’un organisme international — la Commission de coopération environnementale (CCE) — pour favoriser la coopération sur les questions environnementales à l’échelle nord-américaine.

La CCE est formée d’un Conseil, d’un Secrétariat et d’un Comité consultatif public mixte (CCPM).

Crédit photo : Rhiannon Sparkes sur Twitter ‏@iPaddlingRhi

Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse Environnement Jeunesse